au secours la NSA nous espionne!

Jul 02, 13 au secours la NSA nous espionne!

Houlala, faites attention, vous êtes espionnés : votre PC contient des espions US, les vilains. C’est ce que certains racontent, ou pensent. 

Il m’est arrivé une drôle d’aventure sur ce point. Etonné de voir des gens penser qu’ils sont forcément espionnés, comme les politiques a Bruxelles au sein de l’UE par les vilains espions américains de la NSA …  je poste ce truc dans Facebook: Les gens avec leur petite vie (comme la mienne, mais moi non je n’y pense pas) qui pensent qu’ils sont EUX , espionnés par la NSA et FB ou twittent ça : vous avez une très haute estime de vous ou quoi ?

Je résume donc : non , la NSA ne vous espionne pas vous[1. si c’est la cas, je ne vous connais pas].

Il se trouve que je m’intéresse un peu au sujet depuis que dans les années 90 lors des débuts des internets à modem qui faisaient “krrrrrrrrzzziiii” , j’ai eu a répondre comme fournisseur d’accès internet à des trucs. Je me souviens aussi du gendarme sonnant à la porte du bureau, “bonjour, on a une commission rogatoire” (…) comment fait-on pour avoir une copie de ses mails comme le demande la commission du juge. Nous avions indiqué au gendarme fort curieux de la chose technique, comment faire.  Ceci est une interception de communication dans le cadre d’une procédure judiciaire. A l’époque des cons écrivaient qu’internet était une zone de non droit.

A la même époque, j’ai aussi espionné des gens dans des réseaux locaux , en mettant des trucs en mode transparent, en interceptant les paquets IP et autres connexions. C’était assez drôle.Ah ces souvenirs du temps merveilleux où on installait des “back orrifice” sur le PC de la commerciale, ou je mettais un switch transparent pour espionner le réseau local, où on regardait les logs du serveur de news pour voir que les journalistes adoraient déjà, les binaires de cul … c’était quand meme au siècle dernier

Puis j’ai changé de métier.

Depuis les internets sont plus rapides, et on a appris qu‘en France des entreprises vendaient des produits permettant d’espionner des pays entiers: internet, sms, 3G. Je vous conseille de lire le site “reflets” qui relate tout ça et montre que l’exportation de ces saloperies vers des dictatures continue. Ce savoir-faire est donc partagé avec des entreprises US, d’autres pays de l’UE , Russes et Chinoises. Je cite reflets, même si un des auteurs du dit site m’a pris pour un con une fois.

Permettre, ne veut pas dire qu’on peur le faire pour TOUT le pays, la nuance est dans mot.

Voilà donc que dans Facebook, une dame du PG, Sophie, me saute dessus, et me dit que

les données de tout le monde sont enregistrées”

Ce n’est pas n’importe qui cette dame. Sophie, est en effet Co-responsable de la commission Numérique @lePG, co-animatrice du @FGNum. #motherof2 #profdanglais #syndicaliste #reseauFdG. Donc, elle est  en charge des questions “numériques” dans ce parti politique.

Elle ne me croit pas, je dois être un pauvre con à  ses yeux. Je lui demande alors de questionner des experts comme Mannach & Co et lui explique que  seuls sont enregistrées des connexions sur des sources ou destinations particulières: des cibles. Et que si elle poste une info (avec en plus les bons mots-clés) sur un forum de djihadistes excités il y a un risque que la NSA (et d’autres) interceptent tout ça pour en faire je ne sais quoi.   On peut par exemple être presque sur que si on poste certaines infos sur des forums de terroristes ou candidats au terrorisme, on risque de faire sonner une sonde de la NSA et d’autres.

South_African_nuclear_bomb_casings

Et je précise que la NSA n’en a rien a foutre de savoir que elle a acheté des culottes sur internet à X ou Y. Et je rappelle que là par contre c’est sa banque qui peut faire des statistiques sur ses paiements CB, tout comme le super marché qui sait tout ce qu’elle a acheté si le paiement est fait avec sa CB ou la carte de fidélité de l’enseigne… Ceux là sont plus proches de nous que la NSA et autres espions. C’est moins romantique[2. sans doute que ce mot l’a énervé, comme “petite vie”], c’est dommage pour les romantiques révolutionnaires….

Et nous, vous chers lecteurs, prenons encore plus de risques avec des officines privée. Et majoritairement,  les PC sous windows des spywares qui servent à aspirer des données pour les vendre à des mafias roumaines, africaines, russes ou ailleurs. Et tout cela quand ce ne sont pas des smartphones qui servent à ces délinquants captant l’attention du client neuneu avec des appâts simples et efficaces : des nichons.

Elle persiste et me dit de lire le fameux article du spécialiste Mannach : tu te réclames de Manhack sans tout lire…, dont elle me donne le lien, forcément comme je suis con et qu’elle est spécialiste elle sait mieux que moi, vous ne pensez pas ? Vous pouvez donc le lire comme moi, cliquez ici.  Et que contient cet article :

En l’espèce, votre papa, votre maman, vos grands-parents, vos enfants, collègues, amis, tous ceux avec qui vous êtes en contact peuvent effectivement être espionnés, ou l’ont peut-être même déjà été.

Et les braves gens de Reflets expliquent quand a eux qu’au moins 7 pays européens collaborent avec les USA et donc la NSA que ce PRISM , et que donc ils sont a la fois espions, et espionnés par ces mêmes espions du net US… qui désormais on le sait espionnent les institutions de l’union Européenne, des ambassades de pays alliés.

Donc cher Madame, vous avez tort, non les données de tout le monde ne sont pas enregistrées , et le propre lien que vous me donnez sur Facebook sans doute pour me corriger le précise, le facétieux journaliste ayant rajouté “ou pas” on se demande pourquoi… :

mannach_ou_pas

 

Et là j’y lit que les gens peuvent effectivement être espionnés. Pouvoir faire, ce n’est pas Faire, et ce n’est donc pas systématique. Ce n’est pas par ce que le laptop de Melenchon[3. ou de toute autre élu qui serait une agression honteuse] a été espionné par la NSA à Bruxelles que mes serveurs ou les ordinateurs de mes lecteurs le sont.

A l’annonce de ce billet elle m’a précisé ça “Mais pas sûr que tu (ne) passes pas pour un bisounours toi-même…” 

Je tiens donc à la remercier pour sa suffisance et son mépris. Et précise que je ne suis pas payé par la NSA, et que les pratiques des espions US sont honteuses, et montrent à la commission de Bruxelles et aux eurocrates béats que leurs frasques sont connues de tas de gens, et qu’ils ne s’étonnent donc pas ensuite des conséquences.. mais ça sera nous qui en auront à régler la facture…

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Comments

comments

Powered by Facebook Comments